Ville amie des enfants

Bar-sur-Aube est ville amie des enfants depuis mai 2018.

La Ville de Bar-sur-Aube a toujours eu à cœur de s’investir pour les enfants. En 1994, la Ville fut d’ailleurs à l’origine de la création de la Délégation Unicef de l’Aube afin de servir la cause de la jeunesse et défendre notamment les droits des enfants.

 

Pour que les enfants s’épanouissent dans un environnement dans lequel ils sont reconnus, pour les pousser à s’impliquer dans la vie de leur territoire et les inciter à devenir de futurs Baralbins fiers et engagés pour leur ville, la municipalité déploie un grand nombre de services et s’appuie sur de nombreuses institutions locales.

Offrir et maintenir une dynamique pour la population est un enjeu fondamental incitant les familles à s’installer durablement sur le territoire baralbin en toute sécurité.

Pour atteindre ces objectifs, la Ville œuvre avec l’aide des institutions locales, culturelles et sociales, qui remplissent des missions éducatives, artistiques et solidaires. Bar-sur-Aube se veut une ville où les clivages sociaux sont le plus possible amoindris pour que chaque enfant et sa famille sur le territoire puissent bénéficier de tout ce que propose la municipalité sans distinction de handicap, d’origine ou de situation financière.

 

Pour témoigner de tous ces engagements, la Ville peut se prévaloir d’un grand nombre d’actions menées par elle-même ou ses partenaires institutionnels. L’apprentissage de la citoyenneté est concrétisé par le Conseil Municipal des Enfants et des opérations « nature » (hôtel à insectes, grand nettoyage des rues) sont engagées par les jeunes. La solidarité se manifeste grâce aux actions du Téléthon ou encore par la journée internationale des droits de l’enfant. Le soutien à la vie scolaire peut prendre forme grâce à des investissements tels que la mise à disposition de matériel numérique.

Être une commune rurale ne doit pas empêcher de se sentir intégré dans une société, plus vaste qu’un pays, où beaucoup reste à faire. Et ce sont aux jeunes de demain de faire de cette société un monde plus juste où les inégalités ne devront plus perdurer.

0 Partages
0 Partages

Accès direct